MUSIMECA

Accueil

Orgue numérique

Orgue portatif

Harmonium

Reed Organ

Clavicorde

Boîtes à musique

Orgues de Barbarie

Ondes musicales

Theremin

Cithares


Liens



Mes  thérémines


 

Il y a longtemps (dans les années 60), j'avais lu un ouvrage de propagande sur les avancées techniques soviétiques et je découvrais l'histoire de Lev Sergueivitch Termen et de son étrange instrument le Thereminvox. A l'époque, comme beaucoup de mes camarades, je bricolais un peu l'électronique et mes lectures préférées allaient du Haut-Parleur à Radio Plans ! J'ai alors essayé de me documenter sur ces instruments. Mais ce n'était guère facile : Internet n'existait pas. Les bricolages à base de générateurs BF ne donnaient pas grand-chose et j'avais bien trouvé sur Radio Plan un schéma de Theremin que je n'ai jamais réussi à faire fonctionner. Quarante ans plus tard Internet me permettait de tout savoir sur les ondes Martenot, sur d'autres instruments voisins comme le Tannerin, et d'apprendre que des sociétés avaient repris la commercialisation du Theremin.

     


Le theremin (ou thérémine en français) est un des plus anciens instruments de musique électronique, inventé en 1919 par le russe Lev Sergeïevitch Termen (plus connu sous le nom de Léon Théremin). Composé d’un boîtier électronique équipé de deux antennes, le theremin a la particularité de produire de la musique sans aucun contact physique de l’instrumentiste. Dans sa version la plus répandue, on contrôle la hauteur de la note de la main droite, en faisant varier sa distance par rapport à l’antenne verticale. L’antenne horizontale, en forme de boucle, est utilisée pour faire varier le volume selon sa distance par rapport à la main gauche. Le timbre du Theremin, que l’on ne pouvait modifier, s’apparente de loin à celui de la voix humaine.

 


Mon second thérémine :


Mon premier thérémine m'ayant laché (voir ICI ) je pensais en avoir terminé avec cet instrument ! Mais c'est lui qui m'a poursuivi. En effet j'apprenais sur le site francophone du thérémine Etheremin.com (que je vous recommande) qu'un nouveau kit était en vente.

Et celui-ci me semblait assez révolutionnaire:

- projet complètement "open source" (materiel et logiciel)

- conception basée sur une carte Arduino UNO

- réglage volume et pitch

- 8 sonorités commutables

- 4 registres

- un bouton STANDBY

- Et surtout une fonction de calibrage automatique !!! 

 

Ce kit est vendu par une société suisse, Gaudi Lab, pour la modique somme de 74 € auquel il faut rajouter la carte Arduino (de 10 à 30 € suivant le fournisseur) et un tube d'aluminium pour la fabrication des antennes (3-4 €). Le logiciel pour l'Arduino est en téléchargement libre.


Vous trouverez tout ça à cette adresse : http://www.gaudi.ch/OpenTheremin/


Voici une photo du matériel livré :





Je me suis donc lancé (janvier 2017) ! Le montage n'est pas très compliqué si vous savez souder (ça peut être aussi l'occasion d'apprendre). Il faut faire attention à bien positionner les broches à angle droit si l'on veut qu'elles rentrent facilement dans les connecteurs de la carte Arduino.


         


Pour le boitier, je suis parti d'une boite à cartes en bois blanc trouvée dans un magasin d'activités créatives. Quelques trous, quelques coups de scie pour ajuster le montage au boitier, trois cales, et trois vis de fixation (avec isolation d'un carré de carton), réalisation d'une petite touche en bois pour appuyer sur le bouton Fonction et fermeture du bas du boitier avec une plaque laissant l'accès aux connecteurs et mon thérémine est en boîte !


     


J'ai réalisé les antennes comme proposé au moyen de tubes d'aluminium de 6mm (intérieur 4) en les formant à la main. C'est un peu dur, il faut procéder lentement par touches successives si vous ne voulez pas écraser le tube (ce qui est disgracieux!).

Après fixation à un pied photo au moyen de la pièce acrylique fournie dans le kit, premier essai du thérémine dans sa boîte et raccordé à mon PC. Cela présente un gros avantage pour tester : l'alimentation et l'ampli sont à la terre ! Ainsi tout est Ok !

Dès les premiers essais avec un étalonnage rapide, et dans des conditions vraiment pas optimales tout à parfaitement fonctionné. Ce thérémine est bien plus jouable que le précédent (meilleure linéarité de l'antenne pitch) !!! Ceux qui ont ramé comme moi sur la mise au point des oscillateurs dans les kits précédents apprécieront ...

   



J'ai ensuite ajouté pour l'esthétique et le maintien des antennes deux cotés en bois (en bambou) au boîtier, puis poncé, verni et peint l'ensemble. Finition avec quelques inscriptions et 4 boutons flèchés pour les potentiomètres :

 


A propos de la mise à la terre :

La mise à la terre de ce thérémine est indispensable ! J'ai effectué les tests suivants :

- alimentation et ampli à la terre : ok

- alimentation seule à la terre : ok

- ampli seul à la terre : ok

- pas de terre : son très perturbé - catastrophique !!!


Pour les essais j'avais tout à ma disposition, (alim et ampli du PC qui lui est à la terre) mais en situation de jeu à l'extérieur ce n'est pas évident. L'alimentation par adaptateur secteur et cable USB n'est en général jamais à la terre ! (en tous cas je n'ai pas trouvé d'adaptateur de ce type). Pour les amplificateurs, il y en a fort peu avec une prise de terre.


J'ai finalement utilisé l'ensemble d'amplification et de diffuseurs réalisés pour mes ondes Lyrivox. Il a fallu néanmoins remplacer le cable d'alimentation à 2 conducteurs par un cable 3 conducteurs (avec terre) et raccorder un fil entre la masse de l'ampli et le conducteur de terre, et ... ça marche ! Pour le thérémine j'ai ajouté un diffuseur constitué d'un simple haut-parleur large bande monté en diamant sur une perche de micro !



      



Il me reste à essayer d'apprendre à en jouer correctement !




Mon premier theremin :


Ne souhaitant pas investir trop dans cet instrument qui me paraissait trop difficile à maîtriser (je pensais même que c’était injouable), je me procurais en 2009 sur Ebay le kit « Silicon Chip Theremin » de Jaycar pour 48.50 € y compris les frais d’envoi depuis l’Australie !

 

                     

       

 

Tel qu’il est livré ce kit ne permet pas de construire un instrument vraiment jouable :

-          boîtier trop petit provoquant des interférences entre les 2 antennes

-          pas de réglage de réponse des antennes volume et pitch

-          haut parleur interne trop petit, mal amplifié et donc inutile à une utilisation musicale !

Mais il constitue une excellente base de départ

 

Ma réalisation :

Il existe sur Theremin World un article bien connu de Max Baars sur les modifications à réaliser sur ce kit pour obtenir un instrument correct.

 http://thereminworld.com/article/14272/silicon-chip-theremin-modifications

En résumé ma démarche a été :

-          refaire un boîtier en bois de taille normale avec embase pour montage sur un pied de micro

-          refaire les deux antennes : antenne boucle pour le volume – antenne droite pour le pitch – toutes deux démontables au moyen de raccords de plomberie

-          modifier le circuit d’alimentation comme le suggère Max

-          remplacer le potentiomètre ajustable VR2 par un potentiomètre multi tours

-          ajouter les potentiomètres de contrôles volume et pitch

-          ajouter une self en série avec l’antenne pitch pour améliorer la linéarité

-          ajouter une led de contrôle de la mise sous tension

-          supprimer le haut parleur et le remplacer par une prise casque

Le son d’origine (plutôt sinusoïdal) me convenant parfaitement je n’ai pas fait les modifications de Max pour changer le timbre (comme il le dit lui-même : c’est une question de goût).


 

 

Le montage du circuit ne pose pas de problèmes particuliers. Le réglage de l’instrument est plus délicat et nécessite un multimètre. Il faut surtout s’armer de patience et le faire dans de bonnes conditions :

-          circuit installé avec les antennes dans le boîtier définitif

-          environnement de travail bien dégagé (l’idéal est de placer déjà l’instrument sur son pied)

-          utilisation d’un tournevis spécial non inductif (en plastique) pour ajuster les transfos HF

 

 




 

Après quelques tâtonnements on finit par comprendre les réactions de l’instrument aux modifications effectuées sur les éléments de réglages. Donc, agir avec méthode calme et patience !

Les seuls problèmes que j’ai rencontrés et non encore résolus sont :

- l’instabilité totale de l’instrument branché sur une alimentation extérieure stabilisée. Je suis obligé de régler à nouveau les oscillateurs (avec mon tournevis !) quasiment à chaque utilisation. Cela vient peut-être du  manque de mise à la terre ? L’alimentation est donc simplement réalisée au moyen d’une pile de 9 volts placée dans un boîtier clipsé sur le pied de micro. Et je m’en trouve si bien que je vais probablement en rester là !

- la linéarité de l'antenne pitch qui n'est pas fameuse ! J'ai bien essayé différentes selfs mais sans résultats probants !

  

Avec les quelques composants ajoutés ce theremin me revient à moins de 100 € et  j’ai trouvé bien du plaisir à cette réalisation ! Pour l’amplification j’utilise une petite enceinte amplifiée de sono.

Je pense tout de même que si on veut réellement se lancer dans une étude sérieuse du jeu du Theremin, il est préférable d'acquérir un instrument éprouvé comme l'Etherwave de Moog.

Conclusion : je suis très surpris du résultat et je n’en espérais pas tant ! Si vous avez du temps et du goût pour le bricolage voilà un moyen économique de vous initier à cet instrument étrange mais très attachant …


Epilogue : Quelques mois plus tard en essayant à nouveau de corriger la linéarité, l'instrument s'est définitivement réduit au silence ! Je ne suis pas parvenu à réparer. Un composant a peut-être laché ? Je regrette vraiment de ne pas avoir pu en profiter et je vais donc peut-être me lancer dans une autre réalisation ... 

Retour à l'accueil