MUSIMECA

Accueil

Orgue numérique

Orgue portatif

Harmonium

Hero-flute

Reed Organ

Guide-chant

Clavicorde

Boîtes à musique

Orgues de Barbarie

Ondes musicales

Theremin

Cithares

Vielle à roue


Liens


Mes mélodicas

Préambule :

Le Mélodica est un instrument à vent et à anches libres insufflés à la boucheLa différence principale par rapport à son cousin l'harmonica est qu'il dispose d'un clavier permettant la sélection des notes. Le son est obtenu en soufflant dans l'embouchure de l'instrument. La pression d'une touche permet alors à l'air de passer à travers l'anche correspondante et d'obtenir une note. Il est également possible en enfonçant plusieurs touches de réaliser un accord ou de jouer de manière polyphonique. Comme tous les instruments à anches libres, il permet toutes les nuances et attaques variées. C'est en fait un petit harmonium à bouche !

Le nom mélodica lui-même est déposé par la marque Hohner qui a, la première, commercialisé cet instrument dans les années 1960. D'autres marques ont produit ensuite un instrument analogue sous d'autres noms commerciaux, comme pianica, clavietta ou melodion. Le mot mélodica est une marque déposée mais est resté comme nom générique pour ce genre d'instrument.

Il y avait deux types de mélodicas : ceux à boutons et ceux à clavier.

  • Les mélodicas à boutons étaient fabriqués par Hohner, en Student, Soprano et Alto (20 et 25 touches). Ils sont plus petits que ceux à clavier et sont conçus pour être joués avec les deux mains : la main droite joue sur les touches naturelles (les touches blanches du piano) et la main gauche sur les feintes (les touches noires du piano). Ce type de disposition a été abandonnée. On peut peut-être la rencontrer encore sur des instruments jouets pour les enfants.
  • Les mélodicas  sont aujourd'hui quasiment tous construits avec des touches de type piano. Ils existent avec des claviers de différentes étendues, de 20 touches jusqu'à 37 touches. Certains modèles "professionnels" atteignent même 42 touches. La main gauche tient le mélodica tandis que la main droite joue sur le clavier. Ils sont munis d'une sangle fixée sous l'instrument permettant de le tenir par en dessous avec la main gauche, mais de nombreux musiciens n'utilisent pas cette sangle. On peut également placer un tuyau spécifique à l'embouchure du mélodica. Dans ce cas il est possible de poser le mélodica et de se servir de ses deux mains comme sur un harmonium !
Très lontemps considéré plutôt comme un jouet musical, le mélodica voit depuis les années 2010 un véritable renouveau, utilisé comme instrument scolaire au Japon, et utilisé par de nombreux musiciens dans tous les style (classique, jazz, reggae, blues, folk ...)
 

Le mélodica Hohner Alto (HM-901)

Ce melodica alto rouge est un des premiers mélodica de Hohner fabriqués à Trossingen en Allemagne (c. 1958). Il comporte deux octaves de fa à fa, une quinte en dessous du modèle soprano vert. Je l'ai acheté en brocante avec sa boîte en carton d'origine. Par la suite Hohner fournissait un étui en plastique.


Le son est assez doux et original (ce n'est pas un son d'harmonica ni d'accordéon).

Il comporte deux rangées de boutons devant être joués par les deux mains, ces boutons basculant vers la droite pour les blancs ou vers la gauche pour les noirs. Cette disposition est très peu pratique car elle empêche un déplacement rapide des mains le long de l'instrument. Pour tenir l'instrument qui est assez lourd, il doit être maintenu entre la bouche et une des deux mains. Cette main de maintien ne peut pas se déplacer, sauf à bloquer cette fois-ci l'autre main ! En fait la plupart des musiciens l'utilise comme le mélodica à touches piano avec la seule main droite qui appuie sur les boutons blancs ou noirs ce qui n'est pas du tout fluide !

Le mélodica Hohner Piano 27 (C9457)

Les premiers melodica Piano 26 pour le soprano et Piano 27 pour l'alto avait une forme longiligne avec un corps en métal et une embouchure semblable aux premiers modèles à boutons. La grande différence était le remplacement des boutons par de petites touches disposées comme celles d'un piano.


Par la suite (1970-1980) les modèles ont été revus. Sur mon modèle, la caisse en plastique est plus large permettant l'utilisation de touches plus grandes et l'instrument est muni d'une nouvelle embouchure ronde et d'un tuyau permettant de poser l'instrument et de jouer avec les deux mains. Il est équipé d'un étui avec un mini pupitre se fixant sur le mélodica pour pouvoir poser une (petite) partition. Si le clavier est un peu dur et bruyant, le son de cet instrument est très intéressant et typique de ce que l'on attend d'un mélodica.

Le tuyau fourni est très rigide, difficile à manier et avec une embouchure désagréable ! J'utilise un tuyau moderne d'une autre marque modifié pour s'adapter.

Les nouveaux modèles commercialisés aujourd'hui par Hohner me semblent de qualité inférieure ... (impression très personnelle !)

Le boitier est assez simple à démonter et les anches sont bien accessibles pour le nettoyage et l'accord :

       



Le mélodica Yamaha Pianica P-37D

Yamaha est une des première firme à avoir construit des mélodicas après Hohner. La dénomination Mélodica étant déposée, ils nommèrent leur instrument Pianica. Ce modèle P37D est considéré par de nombreux amateurs comme l'un des meilleurs sur le marché dans cette gamme de prix. Le clavier est très sensible et la sonorité peut-être assez puissante. Mais sa principale qualité est de permettre une expressivité remarquable dans les pianissimos comme dans les fortés avec une demande de souffle très faible !



Il est livré aves un étui rigide très solide, une embouchure, et un tuyau.
Ce modèle dont la commercialisation a débuté en 2014 m'a été offert en 2020.

Seules deux ou trois notes n'étaient pas bien accordées. Le démontage est plus délicat, les anches étant enfermées dans une première cavité fermée avec un joint assez fin. Il faut surtout prendre soin de ce joint et le remettre  parfaitement dans sa gorge. La qualité de fabrication des anches est visible sur cette photo :



En conclusion je trouve ces instruments très intéressants sur le plan de l'expression avec un jeu rapidement maîtrisable si vous avez un peu d'expérience des claviers. Un instrument à emporter partout dans ses bagages !


Retour à l'accueil